Nos coups de coeur

11 novembre, COMMÉMORATIONS EN CŒUR DE PICARD

Hotel de Ville de Coucy

Nous célébrons ce jeudi 11 novembre la signature de l’Armistice mettant fin à la Grande Guerre. Du devoir de mémoire à la célébration d’une grande date de notre Histoire, retrouvez ici les manifestions et cérémonies* de notre territoire mais aussi les grands lieux de mémoire à (re)découvrir.

Coucy-le-Château-Auffrique
entre construction et reconstruction

Du jeudi 11 au dimanche 14 novembre 2021

 A l’occasion du 100ème anniversaire de la fusion des communes de Coucy le Château, Auffrique et Nogent.

Cette exposition sera consacrée au thème « construction / reconstruction » et sera accompagnée d’un cycle de deux conférences le dimanche 14 novembre à 15h autour de cette thématique :
– Histoire des maçons de la Creuse par Michèle Lefevre Tranchart
– Histoire de l’hôtel de ville de Coucy le Château par Pierre-Emmanuel Sautereau.
L’exposition a été soutenue financièrement par la Communauté de Communes de la Picardie des Châteaux.

Exposition en accès libre
Les dates : jeudi 11, vendredi 12, samedi 13 & dimanche 14 novembre 
Les horaires : 14h 18h du jeudi 11 au samedi 13, 10-12h 14-18h le dimanche 14 novembre

Conférence en accès libre
Dimanche 14 novembre à 15h 
Le lieu : salle Gabrielle d’Estrées Coucy le château
Information : https://www.amvcc.com/grec/

Organisé par le GREC (Groupe Recherche Et Collections) de l’Association de Mise en Valeur du Château de Coucy

Photo de couverture : Hôtel de ville de Coucy en reconstruction.


Le canon de Coucy

Rendez-vous à l’orée de la forêt du Montoir, en passant par le chemin rural dit « de la Bertha », au départ des numéros 56-60 de la rue du Montoir. Il y a quatre jours, des obus de gros calibre ont éclaté à Compiègne. L’armée française a ordonné une reconnaissance aérienne et, en ce 18 juin, Georges Guynemer, jeune pilote français, a repéré un canon caché dans le bois de Montoir ! Les allemands auraient installé cette secrète et impressionnante pièce de marine en début 1915 ! Elle doit tirer sur les villes situées à moins de 40km possédant de grands nœuds routiers ou ferroviaires ravitaillant le front français et les usines chimiques.

Il paraîtrait qu’une réplique en bois aurait été réalisée pour détourner l’attention…
En fin d’année 1915, le canon sera transféré en Alsace. Les populations le confondront encore longtemps avec la « Grosse Bertha » et le « Pariser Kanone » qui tirera 3 ans plus tard sur Paris.

La plateforme du Canon de Coucy sera classée Monument historique en 1922

Sources : La grande Guerre et le Canon de Coucy – Communauté de Communes du Val de l’Ailette


Monceaux-les-Leups,
Une triste histoire…

Le petit village de Monceau-les-Leups, à quelques kilomètres de la Fère possède deux stèles en souvenir des disparus pendant les guerres. Si vous vous aventurez aux abord du village, près du cimetière, vous verrez une stèle érigée à la mémoire d’André Oudelet et Léon Adam, fusillés le 16 avril 1918. Ces deux jeunes hommes avaient surpris à quelques kilomètres de là, l’installation d’un canon par les Allemands. Ils ont été arrêtés et condamnés à mort pour espionnage.

Léon et Adam, fusillés le 16 avril 1918, jour des 18 ans de Léon.

Blérancourt
Le musée franco-américain du Château de Blérancourt

En 1917, le château de Blérancourt, situé à quelques kilomètres des lignes de front, devient le quartier général d’une organisation humanitaire créée par Anne Morgan, fille du célèbre banquier américain John Pierpont Morgan, pour venir en aide aux populations civiles de l’Aisne, durement éprouvées par les combats. En 1919, Anne Morgan achète le château en ruine, dont ne sont plus visibles que la terrasse, les deux pavillons et la porte monumentale, ainsi que les soubassements de l’aile nord. Elle reconstitue une partie du domaine, par achats successifs.

L’armée française lui confie en 1917 le domaine de Blérancourt, pour établir son quartier général, ce qui lui permet de rayonner sur les villages alentour. Elle y installe des baraquements provisoires. Avec son amie Anne Murray Dike, elle crée en 1918 le Comité Américain pour les Régions Dévastées (CARD). Essentiellement composées de femmes, les équipes du comité américain s’attachent en priorité à l’acheminement d’habits, de couvertures, d’ustensiles de cuisine, d’outils agricoles, de semences et de bétail, grâce à leur service motorisé où s’activent de nombreuses “chauffeuses”.
 
Anne Morgan cherche également à apporter aux populations picardes les moyens matériels et le soutien moral dont elles ont besoin pour rebâtir leurs villages. Elle s’attache à la reconstruction en Picardie jusqu’en 1923 en créant des services sanitaires mais aussi des écoles et des bibliothèques.

Sources : Musée franco-américain du Château de Blérancourt


Allez plus loin… dans l’Histoire

La médiathèque de Chauny vous propose jusqu’ au 22 novembre 2021 une nouvelle exposition soutenue par la Communauté d’agglomération Chauny-Tergnier-La Fère

Intitulée « De Gaulle et moi… » la Compagnie Hymnalaya a recueilli de nombreux témoignages de personnes ayant fréquenté de son vivant le Général de Gaulle. Dans cette mise-en-scène poétique se retrouvent objets, photos, et vidéos d’époque. Une expo. originale sur un grand personnage de l’Histoire moderne de France.


Commémorations et événement publiques

Anizy-le-Grand

Cérémonie devant le Monument aux Morts de Faucoucourt à à 11h30
– Dépot de gerbe
– Appel des morts
– Remises de décorations
Un vin d’honneur sera servi à la salle des fêtes de Faucoucourt à l’issue de la commémoration.
Un dépôt de gerbe sur les Monuments aux Morts d’Anizy-le-Château et Lizy auront lieu dans la matinée.


Tergnier

COMMUNE ASSOCIEE DE QUESSY – 9 h – Monument du 113ème
 « Garde à Vous »
 Dépôt de Gerbes
 Sonneries
 La Marseillaise par les élèves de l’école Pasteur

COMMUNE ASSOCIEE DE QUESSY – 10h30 – Monument aux Morts
 « Garde à Vous »
 Dépôt de Gerbes
 Appel des Morts
 Sonneries
 La Marseillaise par les élèves de l’école Decarpigny

COMMUNE ASSOCIEE DE VOUEL – 9h20 – Monument aux Morts
 « Garde à Vous »
 Dépôt de Gerbes
 Appel des Morts
 Sonneries
 La Marseillaise par les élèves de l’école Camus

COMMUNE ASSOCIEE DE FARGNIERS – 10h – Monument aux Morts
 « Garde à Vous »
 Dépôt de Gerbes
 Appel des Morts
 Sonneries
 La Marseillaise par les élèves de l’école Boulloche

COMMUNE ASSOCIEE DE TERGNIER
11 heures – Plaque commémorative de la Gare
 « Garde à Vous »
 Dépôt de Gerbes
 Appel des Morts
 Sonneries
 La Marseillaise par les élèves de l’école Roosevelt

11 heures 10 – Stèle des plénipotentiaires
 « Garde à Vous »
 Dépôt de Gerbes
 Sonneries
 La Marseillaise par les élèves de l’école Roosevelt

11 heures 30 – Monument aux Morts
 « Garde à Vous »
 Lâcher de pigeons
 Dépôt de Gerbes
 Discours
 Appel des Morts
 Sonneries
 La Marseillaise par les élèves des écoles Blériot et Malraux et interprétée par l’Union Musicale


Manicamp

La population est invitée à commémorer l’Armistice du 11 novembre 1918

  • 10 h 45 Rassemblement au cimetière (si le temps le permet).
  • 11h 00 Rassemblement sur la place de Manicamp.
    •  Dépôt de gerbes
    • Appel aux morts. Recueillement
    • Marseillaise par les enfants de l’école

Une collation sera servie à l’issue de la cérémonie à la mairie. Lors de cette manifestation, le bleuet sera proposé à la vente.


Manifestations soumises au Pass Sanitaire – Ensemble respectons les gestes barrières.

*Liste donnée à titre indicatif. Ne comprend que les informations collectées/et ou transmises à/par l’Office de Tourisme Intercommunal Coeur de Picard